Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 15:46
... mais non, ne vous inquiétez pas, chose promise, chose due!
Je prends enfin un peu de temps pour partager avec vous les merveilles vues pendant ces presque trois semaines en Asie... malgré la batterie de l'APN qui ne tenait pas la journée, les cartes mémoire qui se remplissaient trop vite, les photos de nuit toutes floues, les doublons, les photos prises (et ratées) à travers les vitres des divers transports en commun, etc... j'avais quand même près de 1400 photos à trier... j'ai testé une première sélection sur ma famille ce week end, j'en ai fait une autre pour les photos que je souhaite ranger dans un album, et vient maintenant le temps d'une troisième sélection en exclusivité pour vous, public adoré.
Mais avant toute chose, petit rappel historico-géographique, ça vous permettra de vous y retrouver ensuite (parce que bon, les noms chinois je ne les maîtrise pas après 7 jours de vadrouille, alors je vais essayer de prendre soin de vos neurones).
Commençons par l'histoire :
"Hong Kong" signifie "port aux parfums".  C'est un territoire composé d'un petit bout de péninsule au sud de Shenzhen et de près de 200 îles, dans le Delta de la rivière des perles. Habité depuis la Préhistoire, il ne s'y passe pas grand chose (on y trouve essentiellement des pêcheurs et quelques forts militaires) jusqu'en 1841, date à laquelle les Britanniques s'emparent de l'Ile de Hong Kong (Hong Kong Island) au cours de la première guerre de l'opium. Cette guerre oppose la Chine à l'Angleterre, les premiers refusant les échanges commerciaux avec l'Occident, les seconds bravant l'interdiction de vendre de l'opium en en faisant passer en contrebande, et envoyant un corps expéditionnaire à Canton (je résume parce qu'en fait c'est pas mal compliqué...) Elle se solde en 1842 par la victoire des Anglais et le traité de Nankin accordant à l'Angleterre la souveraineté sur l'île de HK. C'est le début du développement économique et démographique, avec en plus l'arrivée de nombre de réfugiés chinois.
Puis à l'issue de la seconde guerre de l'opium, les Anglais récupèrent également Kowloon (l'extrême sud de la péninsule) et un certain nombre de petites îles en 1860. Et en 1898, pas de troisième guerre de l'opium non, mais signature d'un bail, la fameuse convention de l'extension qui a expiré en 1997: les Britanniques obtiennent alors une concession sur des territoires au nord de Kowloon, que l'on appelle depuis les Nouveaux Territoires.
Au XXe siècle l'histoire d'HK ressemble à celle de toute la région: développement économique important, occupation par les Japonais pendant la 2e G.m., développement économique et démographique encore et toujours, et puis rétrocession en 1997: depuis HK fait donc partie de la Chine, tout en conservant une certaine autonomie puisque c'est une RAS, Région Administrative Spéciale (et non pas Rien A Signaler) : aujourd'hui encore, HK a sa propre monnaie (le dollar de Hong Kong), sa propre administration (par ex. pas besoin de visa pour y aller...), son système politique... en revanche l'"Armée de Libération du Peuple" (oui je me sens obligée de mettre des guillemets...) y est présente, par exemple. Si vous voulez en lire plus, petit clic ici.

Et maintenant un peu de géo:
Il faut juste imaginer qu'au nord (au-dessus de "closed area") ce n'est pas la mer, mais la Chine ;).
J'arrête ici ce post un peu long, et en commence un autre avec de vraies photos!
Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Il m'a fallu un certain temps pour avoir enfin l'image avec le texte...<br /> Ils étaient pas gênés, les Anglishes, de faire la guerre juste pour récupérer uns substance illicite!!!<br /> Et sinon, merci pour ce résumé clair et concis, même moi je m'y suis retrouvée!<br /> Bravo, parce que c'était pas gagné...
Répondre