Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 22:38

DSCN7979.JPG

Le Puy en Velay - Conques. 204 km. Dans les pattes et dans le coeur. En voiture, ce serait si rapide. C'est la distance qui me sépare habituellement de ma famille. Et voilà que j'ai décidé d'aller dans un coin de France encore inconnu pour moi pour les parcourir à pied. Pour prendre du temps pour moi. Du temps seule, avant tout. Même si l'on n'est jamais entièrement seul. Même si cela en étonne plus d'un. Même si d'autres m'ont proposé de partir avec moi. Histoire de faire un peu le point, sans objectif précis à atteindre, sinon celui d'avancer chaque jour un peu plus. Au sens propre comme au figuré.

DSCN8400-copie-1.JPG

Détail d'un vitrail de la Chapelle des pénitents de Saint-Côme-d'Olt

Partir en pèlerinage sur le Chemin, c'est d'abord l'occasion de mettre ses pas dans ceux des pèlerins de Compostelle. Ou pas loin, puisque les tracés des GR ont dû composer avec les aléas de la vie moderne - autoroutes, droits de propriété, intérêts touristiques et financiers... De faire un saut hors du monde, sinon hors du temps. De porter tout un panier d'intentions (© Yayon) et d'être extrêmement touchée par la simplicité et la confiance qui se dégagent de ce qui nous est confié. De mettre au moins une partie de sa vie, sinon l'ensemble, entre les mains de Celui qui porte tout.

DSCN8154.JPG

"A chacun sa croix - Mon Dieu, je Vous l'offre"
sur le Chemin entre Saint-Alban-sur-Limagnole et Aumont-Aubrac

Partir en pèlerinage, c'est aussi fatiguer le corps pour reposer l'esprit. Oublier le travail bien sûr, mais surtout le poids du quotidien. Profiter de la rencontre de multiples inconnus pour retrouver une certaine simplicité dans ses rapports aux autres, eux aussi pèlerins quel que soit leur cheminement. Se dégager de certains défauts trop lourds à porter qui n'ont pas leur place sur le Chemin. Alléger son for intérieur comme son sac à dos : un conseil de base pour réussir à aller jusqu'au bout...

DSCN8313.JPG

Pensée sauvage

Une fois encore, je peux me considérer comme une enfant gâtée de la Providence. J'ai eu la chance de bénéficier d'un temps particulièrement clément, et de ne voir qu'un orage (pour lequel j'étais déjà à l'abri dans mon gîte pour la nuit) et quelques averses à la fin de ma traversée de l'Aubrac. J'ai aussi trouvé un toit tous les soirs, quasiment sans réservation (je n'ai appelé que deux fois, quelques heures avant d'arriver, pour pouvoir passer la soirée avec des personnes rencontrées en chemin et pour être sûre qu'un détour de quelques kilomètres valait le coup). J'ai croisé beaucoup d'étrangers... mais toujours des gens qui parlaient allemand, anglais ou espagnol, permettant l'échange. Je n'ai pas vu l'ombre d'une punaise de lit, un fléau semble-t-il. J'ai fait la connaissance d'un médecin et de deux infirmières qui sont tombées à pic pour me conseiller en matière d'ampoules et m'ont même donné ce qu'il me fallait.

DSCN8319.JPG

Oh, malgré tout, le Chemin n'est pas quelque chose de facile. On apprend beaucoup, et vite. On apprend par exemple à s'écouter et à ne pas faire coûte que coûte ses 25 km/jour nécessaires pour arriver au but... quand on se fait une tendinite au pied dès le deuxième jour. Et puis on se rend compte deux jours après qu'on en a fait 28, puis 31, rattrapant ainsi le "retard". On se met malgré soi à boire les fameux trois litres d'eau par jour. On ne fait pas demi-tour pour aller chercher le chapelet tombé de la poche lors de la dernière pause ; tant pis pour le souvenir. On pardonne aux ronfleurs les nuits parfois hachées. On se rend compte parfois que les autochtones ne savent même pas qu'ils habitent à proximité du Chemin. On apprend également à accueillir tous ceux qui cheminent, qu'ils partagent notre foi ou non. Ainsi qu'à accepter qu'il faut une fin à tout, lorsque le dernier matin, on se prépare à partir non pas à pied mais en taxi pour aller prendre le train.

DSCN7973.JPG

Sortie de la cathédrale du Puy, à l'issue de la Messe des pèlerins

Et quand on revient... on a le coeur gonflé de joie et de reconnaissance pour les merveilleux paysages découverts, pour la paix retrouvée même si toutes les questions en suspens sont loin d'être réglées, pour tous les moments de prière, aussi pauvres soient-ils, seule ou en communion avec certaines des personnes rencontrées, pour ces rencontres justement qui, aussi éphémères qu'elles soient sans doute, ont sans aucun doute été autant de rencontres du Christ, pour toutes les grâces reçues enfin, celles identifiées sur le moment et celles qu'il reste à découvrir, et notamment la grâce d'avoir réussi (du moins je l'espère !) à être Témoin, pendant ces huit jours et à mon retour. Deux occasions inédites dès le lundi, ça ne s'invente pas. Quand on revient... on se rend compte que l'on partait pour réfléchir sur sa vie, et que l'on rentre avec une expérience de Vie.

Place aux photos...

DSCN7960.JPG

Cathédrale Notre Dame du Puy-en-Velay

DSCN7971.JPG

Statue de Saint-Jacques devant laquelle a lieu la bénédiction des pèlerins

DSCN7965.JPG

Et c'est parti ! E ultreia !

DSCN7981.JPG

Vue sur la statue de Notre Dame de France et le sanctuaire Saint Michel d'Aiguilhe

DSCN7986.JPG

La Roche, village à flanc de coteau en pierre de lave

 DSCN7995.JPG

Eglise de Saint-Christophe-sur-Dolaison

DSCN7999.JPG

Chapelle Saint-Roch de Montbonnet

DSCN8003.JPG

DSCN8021.JPG

DSCN8023.JPG

Saint-Privat-d'Allier

DSCN8031.JPG

DSCN8035.JPG

Rochegude

DSCN8037.JPG

DSCN8048.JPG

Monistrol d'Allier

DSCN8049.JPG

DSCN8057.JPG

DSCN8059.JPG

DSCN8066.JPG

Premier nuage du jour... signe d'orage comme la veille ?

DSCN8069.JPG

DSCN8077.JPG

Saugues

DSCN8079.JPG

DSCN8081.JPG

DSCN8107.JPG

Le Sauvage

DSCN8109.JPG

Rencontre impromptue

DSCN8114.JPG

Chapelle Saint-Roch (oui, encore une... et c'est loin d'être la dernière !
Saint Roch est le patron des pèlerins, juste après Saint Jacques...)

DSCN8125.JPG

Ca vaut le coup de partir tôt le matin, non ?

DSCN8147.JPG

Après Saint-Alban sur Limagnole, on arrive dans l'Aubrac

DSCN8163.JPG

Aumont-Aubrac

DSCN8165.JPG

Depuis Saugues, nous sommes sur le territoire de la fameuse Bête du Gévaudan

DSCN8185.JPG

La Chaze de Peyre

DSCN8193.JPG

Lasbros, au petit matin

DSCN8196.JPG

DSCN8205.JPG

DSCN8212.JPG

DSCN8218.JPG

DSCN8232.JPG

Rieutort d'Aubrac

DSCN8240.JPG

DSCN8241.JPG

DSCN8248.JPG

DSCN8267.JPG

Nasbinals

DSCN8265.JPG

DSCN8266.JPG

DSCN8281.JPG

Aubrac

DSCN8298.JPG

DSCN8307.JPG

DSCN8317.JPG

DSCN8323.JPG

DSCN8336.JPG

Saint-Chély d'Aubrac

DSCN8342.JPG

église Saint Eloi de Saint-Chély

DSCN8347.JPG

Pont des pèlerins

DSCN8368.JPG

Adieu Aubrac, bonjour Rouergue

DSCN8377.JPG

Saint-Côme d'Olt

DSCN8389.JPG

église Saint Côme et Saint Damien, célèbre pour son clocher en vrille

DSCN8410.JPG

DSCN8402.JPG

Ouradou (oratoire)

DSCN8411.JPG

DSCN8415.JPG

DSCN8418.JPG

Eglise de Perse (Espalion)

DSCN8422.JPG

DSCN8424.JPG

DSCN8432.JPG

Espalion

DSCN8433.JPG

DSCN8437.JPG

DSCN8438.JPG

Bessuéjouls

DSCN8447.JPG

DSCN8465.JPG

Trédou-Sébrazac : clocher octogonal sur tour carrée...

DSCN8470.JPG

Verrières

DSCN8476.JPG

Inutile de préciser :-)

DSCN8478.JPG

DSCN8484.JPG

Golinhac

DSCN8485.JPG

Saint Jacques et Saint Roch, toujours...

DSCN8499.JPG

Espayrac

DSCN8501.JPG

DSCN8506.JPG

Sénergues

DSCN8508.JPG

Calvaire improvisé

DSCN8510.JPG

DSCN8518.JPG

Encouragement pour les pèlerins à l'approche de Conques...

DSCN8520.JPG

DSCN8521.JPG

DSCN8524.JPG

DSCN8525.JPG

Statue de Sainte Foy au-dessus de l'hôtellerie

DSCN8528.JPG

Le fameux tympan du Jugement dernier

DSCN8530.JPG

DSCN8556.JPG

DSCN8557.JPG

DSCN8563.JPG

DSCN8565.JPG

DSCN8570.JPG

DSCN8577.JPG

DSCN8579.JPG

DSCN8590.JPG

DSCN8599.JPG

DSCN8597.JPG

DSCN8606.JPG


Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Bravo vraiment quelles belles photos qui me rapelle ce pélerinage d'aubrac a Conques (avec les scouts)<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci ! Heureuse de vous avoir rappelé de bons souvenirs !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Tu me gardes les enfants cet été que je puisse faire le début du chemin?!! ;-)<br /> Tes photos sont très très belles.<br /> A très vite AL! Merci pour cette soirée filles!<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je crois que je t'avais déjà répondu par mail, mais je réitère ici : pour le début du chemin, je t'enverrai ma soeur comme baby-sit qui a un peu plus de vacances que moi... et je t'accompagnerai<br /> ! ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> merveilleux paysages, merveilleuses images et un magnifique souvenir dans le coeur, j'en suis sûre.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oh que oui, magnifique... et qui porte tellement pour le retour à la vie parisienne ! Je savais que j'en reviendrais heureuse, mais pas à ce point-là !<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> Oh!! c'est magnifique!!! Quelle joie de cheminer comme tu l'as fait! Un jour c'est sur, je le ferais...<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> N'est-ce pas ! Lance-toi sans hésiter dès que tu as un moment, car ça vaut vraiment le coup ! Et ça se fait effectivement très bien toute seule !<br /> <br /> <br /> <br />