Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A pas de fourmi
  • A pas de fourmi
  • : Quelques échos de ma petite vie, de mes loisirs, de mes goûts, de mes réflexions, etc.
  • Contact

Le Profil De La Fourmi

  • La Fourmi

En direct de la fourmilière!

Les femmes, je le sais, ne doivent pas écrire ;

J'écris pourtant...

Marceline Desbordes Valmore, Une lettre de femme, 1860

Recherche

17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:22

Aujourd'hui, nous entrons dans le temps du Carême

mercredi-des-cendres.jpg
40 jours (+ quelques dimanches)
pour nous préparer à la principale fête chrétienne : Pâques

40 jours pour se recentrer
40 jours pour cheminer
40 jours pour approfondir

40 jours de jeûne
40 jours de charité
40 jours de prière

Trois axes d'efforts que nous pouvons observer
L'un pour apprendre à s'oublier
Le deuxième pour (ré)apprendre à penser aux autres
Le troisième pour revenir vers Celui à qui nous devons tout

Cela ne signifie pas pour autant que nous devons nous morfondre
Au contraire
S'oublier, penser aux autres et revenir vers Dieu
devrait être le moyen le plus sûr de faire notre bonheur...
si nous nous y efforçons avec amour.

Saint Carême à tous et toutes !

EDIT : une retraite dans la ville, ça vous tente ? Tout est expliqué ici, et c'est par ici
Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 00:39
Vu chez la Marie des Anges

nd-guadalupe-enceinte.jpg
La vie est une chance, saisis-la.
La vie est une beauté, admire-la.
La vie est une béatitude, savoure-la.
La vie est un rêve, réalise-le.
La vie est un défi, relève-le.
La vie est un devoir, accomplis-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est richesse, conserve-la.
La vie est amour, partage-le.
La vie est mystère, perce-le.
La vie est promesse, remplis-la.
La vie est tristesse, surmonte-la.
La vie est un hymne, chante-le.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est aventure, ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.

Bienheureuse Mère Teresa


Pour soutenir une maman courageuse et sa famille qui ont décidé de laisser à leur bout de chou la chance de vivre sa vie terrestre jusqu'au bout, même s'il est condamné à très court terme, un petit geste : acheter un livre de recettes pour leur permettre d'organiser un pélerinage familial à Lourdes.
N'hésitez pas, tous les renseignements pratiques sont ici ou ici.
Repost 0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 22:43
Prenez d'abord :
- un bus qui arrive tard le vendredi soir
- une marraine qui arrive quand même en retard
au terme d'une semaine de travail extrêmement chargée
- un bon dîner bien chaud
qui cuit pendant que les devoirs du weekend sont faits
- un vieux film avec Gene Kelly et Judy Garland, valeurs sûres
Laissez reposer pendant toute la nuit,
avec une grasse matinée bien méritée
(au prix d'une matinée scientifique ; ce sera pour une prochaine fois)

Versez alors quelques menues tâches de weekend,
puis un déjeuner "sandwich" qui passe par un gros M jaune sur fond rouge :) , et enfin une promenade jusqu'aux Pavillons de Bercy...
et une première surprise,
sur les bons conseils de Claire-Aline :
faites mijoter pendant une heure, une heure et quart...
DSCN4657au Musée des Arts forains
DSCN4666Une heure d'enchantement pour petits et grands
DSCN4665de retour en enfance
DSCN4667.JPGd'admiration de la finesse des mécanismes
DSCN4669DSCN4674de rêveries musicales
DSCN4701d'essais de manèges grandeur nature
DSCN4692de découvertes culturelles
DSCN4720de bizarre et de merveilleux...

Ajoutez ensuite un bon goûter, un très bon goûter même
DSCN4723dans un cadre prestigieux

Puis faites quelques centaines de mètres
pour saupoudrer d'un soupçon de culture :
DSCN4725DSCN4728DSCN4731Incorporez un peu de magie, une dose de jazz, quelques éclats de rire et surtout, surtout, un prince charmant :)
La-princesse-et-la-grenouille.jpgLaissez à nouveau reposer une nuit
(oui c'est une recette qui demande une longue préparation)
après un bon dîner maison

Le lendemain, commencez par une Messe paroissiale
fêtant les baptisés de l'année passée
Saint-Michel.JPGPuis traversez "la grande eau" pour déguster des plats du lointain Orient
DSCN4736-coupee.jpgRéchauffez à feu doux avec encore un peu d'art
DSCN4740(Sainte Chapelle)
et d'histoire
DSCN4743(Conciergerie - chapelle commémorative de la détention de Marie-Antoinette)
(passage obligatoire pour quelqu'un né le 21 janvier...
même sans affinité royaliste particulière...)
DSCN4746DSCN4748(reconstitution de la cellule)

Puis agrémentez d'une dernière dose de culture et d'une grosse louche d'éclats de rire
DSCN4752(concert du Quatuor au Théâtre des variétés - courez-y !!!)
DSCN4755

En attendant que la tartiflette maison cuise,
ajoutez délicatement un petit cours de tricot
DSCN4764-coupee.jpget dégustez quelques macarons récupérés la veille
DSCN4759
Laissez à nouveau reposer toute une nuit... ou presque

Enfin, sortez dans le froid du matin avant le premier métro pour aller reprendre le bus, et laissez votre filleule vous abandonner lâchement en retrouvant ses amies.

Et surtout, surtout, n'oubliez pas,
pour faire oublier le lever à 4h30 un lundi matin,
les 3 rangs de tricot à rattraper
pour cause d'aiguille retirée un peu brusquement,
ou la carte bleue qui a un peu trop chauffé,
n'oubliez pas de trouver dans votre sac à main un petit mot :
DSCN4767
Démoulez... et vous obtenez
un excellent weekend qui a ravi aussi bien la petite que la grande !
Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 00:08
Dans quinze jours, j'accueille à nouveau ma soeur/filleule pour un weekend parisien, comme l'an dernier.

DSCN4415.jpg
Mais n'ayant pas envie de renouveler l'expérience Disneyland (car cette fois, pas de vacances juste derrière pour elle), je suis à la recherche d'idées d'occupations sortant un peu de l'ordinaire... j'ai déjà quelques petites idées, mais si vous entendez parler d'un spectacle, d'un concert, d'une animation quelconque, si vous avez découvert un musée ou un parc inconnu... je suis preneuse !
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 22:34
Dernière étape de mon petit périple espagnol, une ville qui n'a rien à voir avec Compostelle, mais qui nous rapprochait des moyens de rentrer en France... et qui valait vraiment le détour ! (Encore une ville inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco, rien que ça...) J'ai nommé Salamanque, célèbre notamment pour son université, son couvent de Dominicains et sa double cathédrale.

DSCN3245.JPGPorte d'entrée de l'Université, sur laquelle il faut repérer...
DSCN3260... la grenouille ! (Bon courage !)
DSCN3255Cloître de l'université
avec ses colonnades typiques de la ville,
et clocher de la cathédrale (la nouvelle)

Salamanque possède en effet deux cathédrales, l'ancienne (Cathedral vieja), plutôt romane/gothique, et la nouvelle (Cathedral nueva), gothique tardif/baroque. La nouvelle a été construite juste à côté de l'ancienne et en reprend une partie.
DSCN3266A l'intérieur de la nouvelle cathédrale :
l'un des deux orgues jumeaux (l'un, baroque, l'autre (celui-ci) plus ancien comme le montrent les volets servant à fermer le buffet d'orgue)
DSCN3276Coupole baroque
DSCN3283Chapelle dorée (chapelle de tous les Saints)
DSCN3288Tombeau d'évêque dans la chapelle Saint Martin de l'ancienne cathédrale
DSCN3294Retable du choeur de l'ancienne cathédrale
(et oui vous voyez bien des mariés ; en une heure et demie de visite des deux cathédrales, nous avons vu 4 couples de mariés, un samedi en fin d'après-midi...)
DSCN3305Plafond mozarabe d'une des chapelles du cloître de la cathédraleDSCN3316L'un des trésors de cette cathédrale : un orgue Renaissance comptant parmi les plus vieux du monde, sur une splendide tribune mudéjar
DSCN3315Tombeau de Diego de Anaya, évêque de Salamanque et archevêque de Séville, fondateur du Colegio Viejo de Salamanque
DSCN3323Façade principale de l'ancienne cathédrale,
encastrée dans la nouvelle cathédrale
DSCN3325Façade principale de la nouvelle cathédrale, splendidement sculptée, mais difficile à prendre correctement en photo car située dans une toute petite rue derrière l'Université...
DSCN3332Le fameux spationaute de la façade latérale de la nouvelle cathédrale, ajouté lors d'une réfection des sculptures.

DSCN3344Eglise Saint Martin
DSCN3350Entrée sur la Plaza Mayor
DSCN3353Hôtel de ville de Salamanque
DSCN3357La Plaza Mayor de Salamanque est entourée de médaillons représentant les principaux personnages de l'histoire de l'Espagne / de la ville : souverains, généraux, conquistadors, saints...
Inutile de nommer ici les souverains actuels ! :)
DSCN3358Franco, dont le médaillon est resté en place (en même temps l'une des rues principales de Compostelle s'appelle toujours rua do Franco ; les Espagnols ne doivent pas avoir une tendance aussi prononcée que nous à vouloir se débarrasser des moments moins heureux de leur histoire...)
DSCN3375DSCN3376DSCN3377Le seul non-Espagnol de la place : Wellington
DSCN3391Calle de Rua Mayor, très fréquentée le soir :)
DSCN3389J'ai oublié qui c'est mais sans doute quelqu'un de très bien !DSCN3394Casa de las Conchas
(littéralement : "Maison aux coquillages" :
les façades sont parsemées de coquilles)
DSCN3423Dîner salamancais : sangria + soupe (oui, on a beau pouvoir encore dîner dehors fin septembre, il ne faisait pas si chaud...)
DSCN3424
DSCN3430Fin de la balade nocturneDSCN3437
DSCN3444Calle de los Palominos au petit matin
DSCN3445Eglise Saint Etienne et couvent dominicain du même nom
avec la statue de Francisco de Vitoria
DSCN3446DSCN3453Cloître du couvent Saint Etienne
DSCN3457Salle capitulaire
DSCN3463Grand escalier du cloître (Escalera de Soto)
DSCN3474
DSCN3483Colonnades de la Plaza Mayor
DSCN3486A l'intérieur de la Casa de las Conchas
DSCN3488Partie supérieure du cloître de la Casa de las Conchas
et sommet de l'église (jésuite & baroque) du Saint Esprit
DSCN3500Détail du cloître
DSCN3502
DSCN3506
Façade latérale (nord) de la nouvelle cathédrale
DSCN3510Casa Lis
(musée de l'Art nouveau et de l'Art déco)
DSCN3516La dernière façade (sud) des cathédrales
DSCN3518Huerto de Calixto y Melibea
DSCN3528
DSCN3532Ancien portail de l'ermitage Saint Grégoire
DSCN3539Eglise de La Purisima
DSCN3541
Palacio Monterrey
DSCN3546
Et voilà pour ces vacances espagnoles !
A suivre dans la même catégorie, deux escapades belges...
Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:55
... je vous souhaite à tous et toutes qui passez par ici, régulièrement ou par hasard, une excellente année 2010.
Que celle-ci ne soit pas parfaite (parce que sinon, qu'est-ce qu'il restera aux années suivantes ?) mais remplie de petits moments de bonheur, d'amitié, de douceur, de famille, de joie, de soleil après la pluie...
Question résolutions, pour ma part, la plupart de celles de l'an dernier peuvent être reconduites, donc...
J'ai un certain nombre de choses à vous montrer, à vous raconter, mais comme beaucoup d'entre vous, je manque cruellement de temps...
Alors en attendant, une photo mystère...

Que voyez-vous ?
DSCN4393.JPG(la responsable de cette photo hautement artistique est priée de tenir sa langue jusqu'à ce que sa réponse soit dévoilée... ;))
Repost 0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 00:00
... c'est l'heure solennelle
où l'Homme Dieu descendit jusqu'à nous
Pour effacer la tache originelle
Et de son Père apaiser le courroux
Le monde entier tressaille d'espérance
En cette Nuit qui lui donne un Sauveur
Peuple à genoux
Attend ta délivrance
Noël ! Noël !
Voici le Rédempteur !

Adoration-des-bergers---Georges-de-La-Tour.jpgL’adoration des bergers lors de la Nativité (Georges de La Tour, vers 1644)

En cette Nuit sainte, l'un de mes cantiques préférés (notamment les deux versets en gras, qui ont accompagné mon Avent), pour vous souhaiter à tous et toutes un excellent et surtout Saint Noël, centré sur l'Essentiel.
Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 22:49
Après la Castille-y-Leon, direction le nord-ouest de l'Espagne, pour une plongée en terres asturiennes puis galiciennes.
Dès le bus, la différence de paysages se fait sentir :
Montagnes escarpées, pluie diluvienne... bienvenue dans l'Irlande espagnole !

La capitale des Asturies, Oviedo, nous ouvre les bras sous la pluie, mais avec l'esprit en fête : de manière totalement imprévue, nous y sommes en effet arrivées en pleines festivités de la Saint Matthieu, le saint patron de la ville.
Autant pour notre intention de faire un tour calme en ville le soir, il nous a fallu traverser la foule !
El Bulevar de la Sidra : pleins de bars à cidre branchés où les serveurs se font une joie de verser le cidre du plus haut possible, les bras tendus, et si possible sans regarder ni le verre ni la bouteille. Sur le parvis de la cathédrale, concert de Melendi, un enfant du pays devenu une véritable star outre Pyrénées, devant plusieurs centaines de personnes massées là et chantant en choeur sous leurs parapluies... il nous a fallu un quart d'heure pour traverser la place noire de monde (pour une centaine de mètres...)
Hors centre-ville et après la fin du concert de Melendi, c'était quand même plus calme...
Temps gris et pluvieux... et froid ! Les écharpes n'étaient pas de trop !
La cathédrale d'Oviedo, un magnifique exemple d'art plateresque...
...abrite la Camera Santa, rare exemplaire d'architecture préromane, patrimoine mondial de l'Unesco, et son trésorL'inévitable cloître...
...qui donne sur la crypte de Sainte-Léocadie
Promenade diurne cette fois dans les rues d'Oviedo, beaucoup moins peuplées (sans doute à cause de la pluie glaciale ou du moins ressentie comme telle)
Maison d'origine en partie romaine
Tour de l'horloge (face arrière de la mairie)
Mairie (et ancienne porte d'entrée de la ville au centre)
L'église Saint-Isidore et le marché du Fontan
L'Université
Cour de l'Université
L'une des rares preuves de la situation géographique... la végétation des jardins ! (jardin de l'université)
La cathédrale sous le soleil

Après cette étape asturienne, direction la Galice pour un premier arrêt à Lugo, ancienne ville romaine
L'occasion de goûter à la fameuse Empanada gallega,
une tourte au poisson apparemment bien connue des pélerins de Compostelle
Cathédrale Notre-Dame de Lugo
Lugo est particulièrement connue pour sa muraille romaine, datant du IIIe siècle, et presque intégralement conservée (il y a eu quelques aménagements pour la circulation automobile), de ce fait inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. La voici donc de nuit...
...et de jour !
On peut ainsi faire le tour intégral du centre-ville, ce qui fait le bonheur des joggeurs, malgré la météo...
...temps gris et pluvieux, toits en ardoise... ça ne vous rappelle rien ?
Musée de la cathédrale Notre Dame : peu garni, et assez désert, mais la visite était exceptionnelle grâce à un guide passionné par ce qu'il avait à nous faire découvrir... ci-dessus la reproduction d'une pierre tombale d'un bienheureux local dont on a longtemps cru qu'il était imaginaire, cette première preuve de son existence réelle a été découverte il y a peu.
Saint Jacques, encore et toujours... qui veille sur l'une des quelques portes non modifiées de la muraille
Petite place en centre-ville ; statue romaine sur la fontaine
Musée provincial de Lugo, installé dans l'ancien couvent Saint-François. Au menu : archéologie, art et ethnographie de Galice
Evidemment... plus de castillan, mais du galicien partout ! (ce qui a un faux air de portugais, à l'écrit...)

Encore un peu vers l'Ouest, et nous voici à Monte do Gozo, à quelques kilomètres de Compostelle.
Monte do Gozo signifie "mont de la joie", c'est en effet à partir du sommet de cette colline que les pèlerins pouvaient enfin apercevoir les tours de la cathédrale de Saint-Jacques et laissaient éclater leur joie, comme en témoigne le monument ci-dessous :
Monument également à la mémoire de deux célèbres pélerins de Compostelle...  et non des moindres puisqu'il s'agit de Saint François d'Assise et de Jean-Paul II !
Certains pélerins déposent au pied de ce monument des souvenirs de leur pélerinage... ce qui va du petit caillou à la chambre à air de vélo, en passant par le bouquet de fleurs, la croix faite à partir de deux bouts de bois ou encore la chaussure de marche !
Par beau temps, on voit normalement au loin deux statues de pélerins indiquant de leurs bras les tours de la cathédrale... sauf que comme vous pouvez le voir, nous avons eu le droit à une vraie purée de pois, qui nous cachait même les arbres...
((légende : Jean-Paul II, pélerin à Saint-Jacques-de-Compostelle)
Chapelle Saint Marc
Promenade dans la campagne de Galice
DSCN3003Encore un lien de parenté avec la Bretagne ! :)
DSCN3009Statue située au centre de l'auberge de jeunesse / auberge de pélerins de Monte do Gozo
DSCN3018La descente du Mont, au petit matin
DSCN3029.JPGArrivée devant la Cathédrale
DSCN3032L'intérieur, étonnamment... petit
DSCN3035L'immense encensoir qui se balance dans les travées lors des Années saintes (toutes les années où la Saint-Jacques (le 25 juillet) tombe un dimanche... la prochaine est en 2010, nous sommes venues un an trop tôt !)
DSCN3039DSCN3075La façade "intérieure" était en réfection, dommage...
DSCN3111Porte Sainte, au chevet de la cathédrale
DSCN3113Chevet de la cathédrale : Torre da Berenguela ou do ReloxoDSCN3053Porte latérale, débouchant sur une petite place bordée de nombreux bijoutiers
DSCN3051Sommet de la fontaine au centre de cette place
DSCN3061Rua do Vilar
DSCN3085Porta de Mazarelos, reste de l'ancienne muraille de Saint-Jacques
DSCN3096Marché
DSCN3101L'une des nombreuses églises de Saint-Jacques (la plus ancienne il me semble)
DSCN3115Incontournable, la coquille ! Toutes les maisons en portent au moins une
DSCN3122Musée des pélerinages : statue représentant les trois générations de la Sainte Famille, ce type de représentations où Sainte Anne est plus grande que Marie a apparemment été interdit à la fin du Moyen-Âge
DSCN3125Saint Jacques écrasant un colon espagnol
Statue réalisée par certains Indiens d'Amérique qui s'étaient mis sous la protection de Saint Jacques pour échapper aux persécutions des Conquistadores
DSCN3126Ancien couvent Saint Dominique de Bonaval abritant désormais le Musée du peuple galicien
DSCN3130Triple escalier du couvent Saint Dominique de Bonaval, réalisé par le même sculpteur que la Torre da Berenguela de la cathédrale, Domingo de AndradeDSCN3152 Praza do Obradoiro vue du Musée de la Cathédrale
A gauche, le Palais Rajoy (el Pazo de Raxoy), actuel hôtel de ville
Au fond, l'Auberge des Rois catholiques,
ancienne auberge de pèlerins abritant désormais un Parador ou hôtel de luxe. Au premier plan, les escaliers qui mènent à la cathédrale.

Quelques photos pour vous présenter les rencontres effectuées à Saint-Jacques...
DSCN3157L'inévitable pèlerin pour les touristes amateurs de photos... sauf que là, vu de haut dans la rue, c'est tout de suite plus authentique ! :)
DSCN3166"Las dos en punto" ou "las dos Marias",
Coralia et Maruxa Fandiño
Deux célébrités de Saint Jacques à l'histoire familiale horrible (en lien, une traduction approximative d'un résumé lu ailleurs en espagnol), qui sortaient tous les jours à 14h, vêtues de couleurs criardes, à la rencontre des étudiants. Pour honorer leur mémoire, les habitants ont fait réaliser ces deux statues placées dans le parc Alameda, près du centre-ville.
DSCN3198Point d'orgue de cette visite à Compostelle, un concert de tuna sous les arcades de l'hôtel de ville !
Pour un aperçu sonore du rendu, écoutez la musique ci-dessous... les Compagnons de la chanson ne sont pas à proprement parler une tuna, mais à défaut de mieux...
Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 21:41
On me fait remarquer dans l'oreillette que je suis bien silencieuse en ce moment. Eh oui, rien à voir avec un quelconque logiciel de partage de photos que je privilégierais au détriment de ce blog, en revanche c'est vrai que, comme d'habitude, je mène plusieurs choses de front et certaines en pâtissent plus que d'autres, le blogage en particulier (dans les plusieurs choses de front, il y a quand même eu pas mal de professionnel ces derniers temps, difficile de les faire passer après...). Mais même en sous-marin, je suis toujours là. Et Dieu sait que j'en ai des choses à vous dire, à commencer par la suite des photos espagnoles, des PIF reçus et offert (1/3 !), un swap vert reçu, de petites réalisations couturesques, mes débuts en tricot... les voilà les plusieurs choses de front ! :)

Mais commençons par le plus récent, tant que c'est encore d'actualité, ou presque : "ma" crèche missionnaire.
A vrai dire, il s'agit de celle de mes grands-parents... que j'ai sortie ce weekend. Et c'est une crèche vraiment missionnaire puisqu'en l'occurrence, ce sont mes grands-parents eux-mêmes que je tente d'évangéliser... ce doit être la première fois depuis... plusieurs décennies ? qu'une crèche restera sortie chez eux plus de trois jours... quant à les faire venir à la Messe, outre leurs difficultés de déplacement, c'est presque peine perdue ("j'y suis déjà suffisamment allé quand j'étais petit" explique mon grand-père... certes il y allait tous les jours pour servir la Messe quand il était petit, mais on a beau lui expliquer que ce n'est pas une question de quantité, il ne veut rien entendre...)

Voilà donc un aperçu de ce qui annoncera un minimum la Bonne Nouvelle chez eux pour les quelques jours à venir :Creche-M---GP-2009.jpg
Première fois que je fais une "vraie" crèche provençale avec des éléments naturels... ce n'est pas si évident (d'autant que ce n'est pas du tout ce que je préfère esthétiquement parlant), mais j'avais les mains qui sentaient bon le thym et le romarin après !



Promis, je viens vous voir vite... avant Noël ?
Repost 0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 07:49
En cette Fête du Christ Roi de l'univers
qui coïncide avec la Sainte Cécile,
quel plus bel hymne que le psaume 150
pour rendre gloire à notre Dieu en musique


Louez Dieu dans son temple saint
Louez Le au Ciel de sa puissance
Louez Le pour Ses actions éclatantes
Louez Le selon Sa grandeur
Louez Le en sonnant du cor
Louez Le sur la harpe et la cithare
Louez Le par les cordes et les flûtes
Louez Le par la danse et le tambour
Louez Le par les cymbales sonnant
Louez Le par les cymbales triomphantes
Et que tout être vivant
Chante louange au Seigneur

Sainte Cécile (à g.) et 3 autres statues, allégories musicales,
de l'ancien orgue de la cathédrale de Leon

Repost 0